Les experts en sciences biomédicales de Sydney changent la donne

Un nouvel adhésif semble changer la donne dans le domaine médical

Des ingénieurs biomédicaux de l’Université de Sydney viennent tout juste d’inventer une technologie qui pourrait avoir un énorme impact dans l’industrie médicale, et ce, sur le plan mondial. Les ingénieurs ont développé une colle chirurgicale ayant une forte élasticité qui s’avère efficace pour sceller les plaies, même celles qui semblaient jusqu’alors extrêmement difficiles à refermer. Le meilleur dans tout ça? Cette colle élimine la nécessité de recourir à des agrafes ou à des points.

Il est possible de concevoir tout l’impact que cette nouvelle technologie pourra avoir lorsqu’on garde en tête que les blessures ne se situent pas seulement qu’à la surface du corps. En effet, des organes internes comme les poumons, les artères et le coeur peuvent également être touchés. Les plaies situées sur les organes internes sont particulièrement difficiles à sceller et les tissus qui s’y trouvent sont constamment en expansion et en contraction, provoquant ainsi un mouvement continuel.

Ceci étant dit, l’utilisation d’adhésifs tissulaires n’est pas nouveau dans le domaine médical, mais jusqu’à récemment, ces derniers posaient leurs propres problèmes. Certains adhésifs tissulaires sont tristement célèbres pour ne pas être excessivement fiables, particulièrement lorsqu’il y a beaucoup de liquides sur les sites chirurgicaux impliqués. D’autres ne sont tout simplement pas assez flexibles pour supporter des conditions chirurgicales compliquées.

La colle prodigieuse

Des ingénieurs biomédicaux de l’Université de Sydney, en partenariat avec trois institutions médicales à Boston aux États-Unis, ont maintenant inventé un adhésif qui est réputé pouvoir refermer et sceller les blessures en aussi peu que soixante secondes. Il semble que le gel MeTro puisse figer en moins d’une minute lorsqu’il est traité avec de la lumière UV.

De plus, cet adhésif contient également une enzyme qui dégrade la matière dans des délais indiqués, délais qui peuvent être modifiés par les ingénieurs biomédicaux. Ce qui veut dire qu’une fois la blessure complètement guérie, l’enzyme se désagrégera et sera expulsée du corps du patient, ne laissant aucune trace de substance étrangère flottant indéfiniment dans l’organisme, comme c’était le cas auparavant. Si vous avez déjà laissé tomber de la colle à prise rapide dans l’eau, vous savez ce que nous voulons dire!

Une alternative efficace

Dans un article médical récent publié par Science Translational Medicine, les scientifiques révèlent que l’utilisation de la substance en gelée s’est avérée fructueuse pour sceller rapidement et efficacement des incisions faites sur les artères et les poumons de rongeurs, tout comme sur les poumons de porcs. Nous savons désormais que les porcs ont un système physiologique qui est très semblable à celui des êtres humains.

L’auteure principale de l’étude, Nasim Annabi, souligne que l’un des plus grands attraits de l’utilisation du gel MeTro est le fait que cet agent scellant se solidifie (il prend) à la minute où il entre en contact avec n’importe quelle surface, supprimant ainsi le danger qu’il coule et qu’il ne puisse accomplir la tâche pour laquelle il était destiné. Par ailleurs, sa consistance qui ressemble à un gel fonctionne merveilleusement bien puisqu’elle lui permet de prendre la forme de la blessure, de la remplir et de la sceller en moins d’une minute.

Si le monde médical et ses avancées vous intéressent, vous devriez vous rendre au casino en ligne Spin Palace, où les jeux comme Dr Love guériront tous vos maux!

Se concentrer à sauver des vies

Anthony Weiss, coauteur et professeur de biochimie à l’Université de Sydney, mentionne que MeTro peut sceller des plaies que d’autres adhésifs médicaux n’arrivent pas à refermer. Weiss souligne que la technologie n’est rien d’autre que révolutionnaire, puisque que MeTro pourrait être utilisé pour sceller des blessures directement sur les lieux d’une situation d’urgence après des accidents de la route, tout comme dans les zones de guerre, où agir rapidement et efficacement peut faire la différence entre la vie et la mort. Dans l’ensemble, cette technologie améliorera grandement la fonctionnalité des services de chirurgie générale des hôpitaux.

Weiss a confirmé que la nouvelle technologie adhésive en était maintenant à une étape avancée de son processus d’élaboration et qu’elle pouvait désormais être testée sur des humains. Si les essais s’avèrent fructueux, ce que tous les aspects des tests indiquent jusqu’à maintenant, la technologie devrait changer la façon de traiter les plaies et, sous peu, MeTro permettra de sauver des vies humaines.

En fin de compte, lorsque n’importe quelle avancée technologique est annoncée dans le domaine médical, le test décisif pour en mesurer son succès demeure le même : sauver une vie.